Accueil du site > Actualités > Evénements > L'expression de la douleur chez les (...)

L’expression de la douleur chez les enfants autistes

[Publication] Le CRA-LR publie un article sur l’expression de la douleur chez les enfants autistes dans la revue Pain.

Publié vendredi 20 septembre 2013

Le CRA-LR publie les résultats de ses recherches dans de nombreuses revues francophones et internationales. La revue Pain, publiée par l’International Association for the Study of Pain, propose dans son numéro du mois d’octobre un article rédigé par l’équipe du CRA-LR, en collaboration avec le CRA-PACA, sur l’expression de la douleur chez les enfants avec trouble du spectre autistique.

De quelle façon les enfants avec trouble du spectre autistique expriment-ils la douleur ? Une étude comparative avec des enfants ayant une déficience intellectuelle et des enfants sans trouble du développement.

L’expression de la douleur chez les enfants avec trouble du spectre autistique (TSA) est encore méconnue, ceux-ci ayant été pendant longtemps considérés comme insensibles à la douleur. L’objectif de cette étude est de décrire les réactions faciales, comportementales et physiologiques d’enfants avec TSA au cours d’une prise de sang, et de les comparer aux réactions d’enfants ayant une déficience intellectuelle et d’enfants témoins sans trouble du développement. Le lien entre l’âge de développement et les réactions à la douleur est également examiné dans les trois groupes d’enfants.

L’échantillon est composé de 35 enfants avec TSA, 32 enfants avec déficience intellectuelle, et 36 enfants sans trouble du développement. Les enfants sont filmés durant la prise de sang et leur rythme cardiaque est enregistré. Les expressions faciales sont analysées au moyen d’un système de cotation appelé "Child Facial Coding System" (CFCS) et les comportements de l’enfant au moyen de la "Grille d’Evaluation de la Douleur – Déficience Intellectuelle" (GED-DI).

Les résultats indiquent que, pour les trois groupes confondus, les réactions des enfants augmentent au moment de la prise de sang, et diminuent à la fin de celle-ci. Il n’y a pas de différence significative entre les trois groupes d’enfants concernant la quantité de réactions faciales, comportementales ou physiologiques. Cependant, les enfants avec TSA ont tendance à maintenir un niveau élevé de réactions comportementales après la fin de la prise de sang, ce qui n’est pas le cas chez les enfants des deux autres groupes. De plus, nous observons une diminution significative des réactions à la douleur avec l’âge chez les enfants sans troubles du développement, contrairement aux enfants avec TSA.

Ces résultats indiquent que les enfants avec TSA sont capables d’exprimer leur douleur dans la situation de la prise de sang, et qu’ils ont tendance à récupérer moins rapidement que les autres enfants après la fin de la procédure douloureuse. Ils mettent l’accent sur la nécessité d’améliorer l’évaluation et la prise en charge de la douleur dans cette population. [résumé de l’article original en anglais]

RATTAZ C., DUBOIS A., MICHELON C., VIELLARD M., POINSO F., BAGHDADLI A. How do children with autism spectrum disorders express pain ? A comparison with developmentally delayed and typically developing children. Pain. 2013, 154(10). p. 2007-2013.


Mentions légales | Crédits | Suivre la vie du siteSyndication